Réduire ses impôts

L’acquisition d’un bien immobilier neuf offre de nombreux avantages aux investisseurs et primo-accédants : réductions d’impôts et avantages fiscaux sont vos meilleurs alliés pour l’achat d’un logement. Parmi les dispositifs en vigueur aujourd’hui, trouvez celui qui correspond le mieux à votre projet et faites votre choix en toute sérénité.

Réduisez vos frais de notaires en investissant dans le neuf

Acquérir un bien immobilier neuf présente un avantage concret au moment même de la signature de l’acte de vente : le montant des frais de notaire s’élève à 3% au lieu des 7 à 8% généralement pratiqués dans l’ancien. Pensez-y avant d’acheter et transformez votre passage chez le notaire en un véritable atout pour votre facture fiscale.

«Les frais de notaire correspondent aux sommes versées pour tout acte notarié. Ils se décomposent en droits et taxes, en débours et en émoluments ou honoraires.»

Profitez de l’exonération temporaire de la taxe foncière

Votre logement neuf vous permet d’être exonéré de taxe foncière pendant 2 ans à compter de sa date d’acquisition. Un avantage de poids que vous pouvez cumuler avec la réduction de vos frais de notaires au cours du processus d’acquisition du bien. Renseignez-vous toutefois auprès de la commune de votre logement avant l’achat : son l’application n’est pas automatique et reste soumise à la discrétion du maire concerné.

«L'exonération court à compter du 1er janvier de l'année suivant celle de l'achèvement de la construction.»

La loi Pinel soutient les investisseurs et primo-accédants dans le neuf

Une durée d’engagement plus souple, un taux de réduction d’impôt incitatif, une zone d’application élargie et des plafonds de ressources locataires revus à la hausse : la loi Pinel est clairement plus avantageuse que le dispositif Duflot pour les investisseurs et primo-accedants. Retrouvez dès à présent toutes les conditions d’application de la loi Pinel sur notre page dédiée au dispositif.
Concrètement : pour un logement d’une valeur de 200 000 € TTC, la réduction d’impôt est de

  • 24 000€ pour une location sur 6 ans, soit 4 000€ par an
  • 36 000€ pour une location sur 9 ans soit 4 000 € par an
  • 42 000 € pour une location sur 12 ans, soit 4 000 € par an les 9 premières années et 2 000€ sur les 3 années suivantes

Infine le bien immobilier passe de 200 000 € à 137 000€ sur 12 ans.

NOTRE CONSEIL D’EXPERT

Avant de vous orienter vers le dispositif Pinel, pensez à bien vérifier que vous répondez aux conditions exigées pour bénéficier de la réduction d’impôt :

  • Le montant total de vos prélèvements fiscaux doit être supérieur à 2 000 € par an
  • Votre taux d’endettement ne doit pas dépasser un seuil de 30%. Au delà, les banques refuseront en général de vous suivre sur votre projet d’investissement.
Informations non contractuelles.

ATTENTION

Le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.
Les risques afférents à l’investissement locatif, et ce pendant toute sa durée, sont la perte du bénéfice des incitations fiscales en cas de report du délai d’achèvement des travaux, de vente du logement pendant la période d’engagement de location, ou de non-respect des conditions de locations (location nue avec loyer plafonné, à usage de résidence principale à des personnes sous plafonds de ressources, et absence de vacance locative de plus de 12 mois).
Le bénéfice des incitations fiscales entre dans le calcul du plafonnement global de certains avantages fiscaux.

Partager sur :