CONSTITUER SON APPORT PERSONNEL

L'apport personnel, c'est la somme dont vous disposez sans faire appel au crédit.
Plus vous injectez de l'apport personnel, moins vous empruntez, L'apport personnel rassure la banque car vous démontrez votre faculté d'épargner, et ainsi votre capacité à faire face au remboursement de votre crédit immobilier et obtenir des conditions attractives.

Calculer son apport personnel

Se constituer un apport personnel est une phase qui prend du temps, il vaut mieux s’y prendre bien en amont de son projet d’achat immobilier. Votre apport peut être constitué de vos économies (Compte/plan épargne, de prêts familiaux, de donations en argent, épargne salariale, intéressement…. En règle générale, les banques considèrent qu'un bon apport représente au minimum 10 % du prix global du projet immobilier.

Rassurer les banques avec un apport personnel

Démarcher une banque en ayant un bon apport personnel vous permettra d’obtenir des conditions avantageuses. L’établissement bancaire estime prendre moins de risques avec votre dossier et vous fera donc une meilleure proposition qu’elle ne l’aurait faite sans cet apport. Généralement, avec un apport personnel correspond à 10% du montant du bien immobilier, avec un apport personnel immobilier de plus de 30% du prix total de votre achat, vous aurez des conditions préférentielles : meilleurs taux, durée réduite etc.

Comment se constituer un apport personnel ?

Même s'il est aujourd’hui difficile d’arriver avec 30% du montant du bien, il vaut mieux se présenter devant une banque avec 5% d’apport personnel que rien du tout. En plus de l’argent dont on dispose sur son compte courant, voici quelques sources possibles pour augmenter le montant de votre apport personnel :

UTILISER SON ÉPARGNE

Livrets Réglementés : ils ont un taux de rémunération fixé par l’état et les intérêts ne sont pas ou peu imposables (c’est le cas par exemple du Livret A, du LDD – Livret de Développement Durable, du LEP – Livret d’Épargne Populaire etc.). Le Plan Épargne Logement permet de bénéficier de primes de l’état, à condition d’avoir épargné pendant 4 ans au minimum. Il faut donc s’y prendre en avance pour constituer un apport personnel.
Livrets Non Réglementés : ce sont les banques qui fixent le taux de rémunération et qui sont bien supérieurs aux taux des comptes réglementés, mais les intérêts gagnés au cours de l’année sont imposables.

SE FAIRE PRÊTER OU DONNER DE L’ARGENT PAR SA FAMILLE

Il est possible de faire des prêts entre proche ou parents, et ce avec ou sans intérêts. Il convient de rédiger un document devant Notaire (ou sous seing privé), qui vous protège vous, votre préteur, mais aussi vos héritiers.

UTILISER L’ARGENT PROVENANT D’UNE PRÉCÉDENTE REVENTE IMMOBILIÈRE

La revente d’un bien immobilier peut générer une plus-value, dans le cas où le prix de vente est supérieur au remboursement des anciens crédits contractés. Cette plus-value immobilière peut concerner de grosses sommes d’argent, il très intéressant de se servir de cette plus-value dans la constitution de l’apport personnel.

NOTRE CONSEIL D’EXPERT

Certains financements aidés, comme le prêt à taux 0 %, sont considérés comme un apport personnel par les établissements bancaires. Attention : le Prêt à taux 0 % ne peut financer que l'achat de logements neufs.

Partager sur :